Sauver les Dessins et les Plans de Napoléon Ier

  • Projet de palais des sciences et arts pour la Hollande AF/IV/1829 Pièce 34 © AN
  • Plan relatif au projet de fortification de la rive droite du Rhin vis-à-vis Mayence présenté à Sa Majesté l'Empereur et Roi par le 1er inspecteur général du génie Fortifications du Rhin aux environs de Mayence AF/IV/1166 Dossier 1 F° 111 bis © AN
  • Exemple de document nécessitant une restauration : Plan de la rade Toulon AF/IV/1206 Dossier 3 F°5 © AN
  • 'La colera' de Napoleon' caricature traduite pour Napoléon AF/IV/1614 © AN
  • Présentation à l'Empereur des signaux utilisés par la Royal Navy, récupérés par les services de renseignements français AF/IV/1189 Dossier 2 F° 222 © AN
  • Projet d'un bateau volant AF/IV/1955 Pièce 33 (VI) © AN
  • En 1804, un voyageur fait transmettre à l'Empereur des silhouettes d'autochtones amérindiens AF/IV/1681/A © AN
  • Monument dédié à la Grande Armée [croisée du transept et abside] AF/IV/1955 Pièce 12 (J) © AN

Sauvez les dessins et les plans de Napoléon Ier

Les Archives nationales et la Fondation Napoléon unissent leurs savoir-faire pour assurer la restauration et rendre accessible un trésor méconnu conservé dans les fonds de la Secrétairerie d’État impériale : les 1 800 plans, dessins et cartes présentés à l’Empereur à l’appui de décisions, de décrets et d’arrêtés à étudier ou à signer.

Pour mener à bien cette opération, nous lançons une souscription internationale visant à lever des fonds en complément des moyens internes mobilisés par les Archives nationales.

Un fonds inestimable

Parmi les dizaines de dossiers reçus chaque jour par le cabinet de l’Empereur, beaucoup étaient accompagnés de plans, de dessins ou de cartes spécialement réalisés pour éclairer la décision du chef de l’État. Certains de ces documents sont signés par les plus grands noms de l’art et de l’architecture de l’époque, comme les peintres David et Isabey, le graveur Denon et les architectes Fontaine et Valadier, pour ne citer que les plus fameux.
Ces documents, conservés au sein des dossiers, ont été versés aux Archives nationales en 1849 avec l’ensemble des archives de la Secrétairerie d’État. Parfois réalisés sur des supports fragiles comme le papier calque, ils portent souvent des annotations, dont certaines sont de la main de l’Empereur. Leur manipulation présente des dangers pour leur conservation.

Une grande diversité de documents

Jusqu’à aujourd’hui, ces documents étaient insuffisamment décrits et ils ont en partie échappé aux recherches du public. L’inventaire détaillé de ces pièces est en cours d’achèvement. Il a permis d’identifier plus de 1800 plans, dessins et cartes, dont 370 environ nécessitent une restauration : plans de villes et d’édifices, cartes de délimitation territoriale, de réseaux et d’explorations, plans d’installations industrielles et techniques, inventions d’ingénieurs militaires ou civils, projets de fortifications, dessins de médailles et de costumes, etc.

Objectifs de l’opération

Trois objectifs principaux sont poursuivis :
restaurer en urgence les pièces le nécessitant ;
numériser l’ensemble des documents pour les rendre accessibles en ligne ;
– permettre une étude systématique de ce fonds exceptionnel.

La somme recherchée est de 250 000 euros. Elle sera entièrement consacrée à la sauvegarde et la conservation de ce patrimoine inestimable.
Dès le lancement de la souscription, la Fondation Napoléon accorde à l’opération un mécénat de 25 000 euros.

Forte de ses expériences antérieures (Domaines nationaux de Sainte-Hélène, restauration de l’uniforme de Napoléon à Waterloo, etc.) et de la garantie de sérieux qu’elle présente dans ce type d’opérations, la Fondation Napoléon se chargera de rechercher auprès du public les fonds nécessaires.

À quoi serviront vos dons ?

Ils seront utilisés :
– pour renforcer les moyens des Archives nationales en matière de restauration, notamment par l’appel à des ateliers et à des restaurateurs extérieurs ;
– pour accélérer la politique de numérisation des cartes, plans et dessins, tâche parfois très délicate puisque certains plans représentent plusieurs mètres carrés de surface ;
– pour permettre le reconditionnement des éléments restaurés dans des meubles adaptés ;
– pour faire connaître ce fonds exceptionnel et stimuler la recherche sous toutes ses formes (articles, publications diverses, expositions, etc).

Pourquoi et comment faire un don ?

Soutenir la restauration des dessins et plans de Napoléon, c’est participer à une opération d’intérêt général en faveur du patrimoine national, témoignage précieux de notre histoire commune.
Chaque don s’accompagne par ailleurs de contreparties.
Reconnue d’utilité publique par un décret du 12 novembre 1987, la Fondation Napoléon peut en effet recevoir des dons de particuliers ou d’entreprises, faisant l’objet de déductions fiscales :
Pour les particuliers*, les dons donnent lieu à une réduction de l’impôt sur le revenu de 66% du montant du don, dans la limite de 20% du revenu imposable annuel du donateur. Un reçu fiscal est délivré au donateur pour faire valoir ce droit. Exemple : pour un don de 1 000 euros, le donateur déduit 660 euros du montant de son impôt sur le revenu.
Les dons donnent lieu aussi à une réduction d’impôt dans le cadre de l’ISF, à hauteur de 75 % d’un montant de don plafonné de 50 000 euros (ce plafond est atteint lorsque le don effectif est de 66 666 euros ; exemple : un don de 1 000 euros entraîne une économie d’impôt de 750 euros).
Pour les entreprises*, chaque don fait l’objet d’une déduction d’impôt égale à 60 % du montant du don, plafonnés à 5 pour 1 000 du chiffre d’affaires.

Vous pouvez faire votre don directement en ligne sur notre site en cliquant ici.

Vous pouvez faire un don par chèque en téléchargeant le document ici, et en nous le retournant rempli et accompagné de votre don.

Chaque donateur recevra un diplôme de donateur attestant de son don. Les grands donateurs (dont le don sera égal ou supérieur à 1 000 euros) recevront également une médaille spécialement frappée à l’occasion de cette souscription.
Enfin, il sera proposé aux donateurs des visites privées des ateliers et dépôts des Archives nationales et des invitations à divers événements organisés par les Archives nationales ou la Fondation Napoléon.

*Dans le cadre de déclarations fiscales faites auprès de l’administration française.

15 septembre 2017

Consulter la page de présentation sur le site des Archives nationales.

Les partenaires de la Souscription internationale

  • logoFonda187-145AN
  • Ministère de la Culture
  • logoAN