2021 Année Napoléon > Compagnie de théâtre Intersignes

Dans le cadre de la commémoration de la mort de Napoléon Ier en 1821, la compagnie Intersignes proposera sa pièce « Napoléon. La nuit de Fontainebleau ».

Ces informations ont été mises à jour le 16 décembre 2020.

Pour toute information complémentaire, consulter le site de la compagnie.

Pièce de théâtre > « Napoléon. La nuit de Fontainebleau »
Durée : 1h15
► Extrait de la note d’intention de l’auteur et metteur en scène Philippe Bulinge :
« Qu’a-t-il dans la tête ? Que ressent-il ? Que pense-t-il ? On sait tout de Napoléon, affirmez-vous ? En êtes-vous certain ?
Que penser, en effet, quand l’on se rend compte que les biographes de Napoléon ne consacrent au mieux qu’un ou deux courts paragraphes à cette nuit de Fontainebleau, alors que l’on peut légitimement penser que ces instants tragiques ont sans doute hanté pendant de longues années l’esprit de Napoléon ? Il faut s’intéresser à l’esprit humain et à ses méandres quand on fait des recherches historiques, sinon on passe à côté de l’essentiel. […]
Dire : « Le 18 juin 1815, Napoléon est vaincu par Wellington à Waterloo », c’est une chose. Parler du contexte géopolitique, c’est une chose. Mais savoir ce qu’a ressenti Napoléon au moment où la défaite est certaine en est une autre. Savoir ce qui a poussé psychologiquement Napoléon à revenir de l’île d’Elbe en est une autre.
La Vie de Napoléon par lui-même d’André Malraux, collage particulièrement fin des pensées de l’Empereur, m’a particulièrement touché : il remettait Napoléon au centre de sa propre histoire. C’est sa voix qui nous parle de lui-même.
Avec ma pièce, j’ai choisi l’un des moments de son histoire où l’Empereur n’est pas en représentation, un moment où je peux avoir une chance de l’atteindre vraiment, de le toucher du bout des doigts. Mon travail, en tant que créateur de spectacle, c’est de faire ressentir aux spectateurs les émotions et les mouvements d’âme que le personnage ressent. C’est pourquoi il me fallait trouver un instant dans son existence qui serait une sorte de frontière entre la vie et la mort pour que puisse s’exprimer pleinement son humanité la plus profonde et non l’image qu’il veut donner de lui. Je suis certain qu’il en existe d’autres, de ces instants.

Critique du texte de la pièce sur napoleon.org : « Auteur et metteur en scène, Philippe Bulinge nous offre une pièce, au style maîtrisé où se mêlent émotion et équilibre psychologique des personnages, en cette nuit du 12 au 13 avril 1814 au cours de laquelle Napoléon tente de suicider. Un vrai plaisir de lecture. »

► Quelques dates de représentation :
– 7 mai, au théâtre de Fontainebleau (77)
– 24 juin-31 juillet, au Folie Théâtre, Paris (75011)
– 19 juin, au Festival Rencontres de Theizé (69)

Contacter la compagnie Intersignes.

Informations générales

Retrouvez la liste des partenaires de « 2021 Année Napoléon ».

Retrouvez le calendrier général des événements.

Retrouvez la page des Éditeurs partenaires et leurs ouvrages publiés ou réédités
à l’occasion du bicentenaire de la mort de Napoléon.

Suivez le compte Instagram des événements.

Suivez le compte Twitter de la Fondation Napoléon.

Suivez la page Facebook de la Fondation Napoléon.

Abonnez-vous à la Lettre d’information hebdomadaire et gratuite.

Présentation de la compagnie intersignes

Parce qu’elle est résolument engagée dans une recherche sur les écritures contemporaines, tous les spectacles de la Compagnie Intersignes sont des créations. Philippe Bulinge en est l’auteur principal alors que Maude Bulinge en co-signe avec lui les mises en scène.
Peu à peu se dévoile et se développe une œuvre qui convoque les grandes figures artistiques et historiques du passé pour provoquer des résonances intimes et personnelles chez le spectateur : partir en quête des âmes d’hier pour étreindre l’être d’aujourd’hui.
Intersignes, pour un spectacle vivant, exigeant et populaire !