En cours : les restaurations des monuments napoléoniens de l’hôtel national des Invalides

  • État des restaurations des monuments napoléoniens de l'hôtel national des Invalides, octobre 2020© Fondation Napoléon/Rebecca Young
  • État des restaurations des monuments napoléoniens de l'hôtel national des Invalides, octobre 2020© Fondation Napoléon/Rebecca Young
  • État des restaurations des monuments napoléoniens de l'hôtel national des Invalides, octobre 2020© Fondation Napoléon/Rebecca Young
  • État des restaurations des monuments napoléoniens de l'hôtel national des Invalides, octobre 2020© Fondation Napoléon/Rebecca Young
  • État des restaurations des monuments napoléoniens de l'hôtel national des Invalides, octobre 2020© Fondation Napoléon/Rebecca Young
  • État des restaurations des monuments napoléoniens de l'hôtel national des Invalides, octobre 2020© Fondation Napoléon/Rebecca Young
  • État des restaurations des monuments napoléoniens de l'hôtel national des Invalides, octobre 2020© Fondation Napoléon/Rebecca Young
  • État des restaurations des monuments napoléoniens de l'hôtel national des Invalides, octobre 2020© Fondation Napoléon/Rebecca Young
  • État des restaurations des monuments napoléoniens de l'hôtel national des Invalides, octobre 2020© Fondation Napoléon/Rebecca Young
  • État des restaurations des monuments napoléoniens de l'hôtel national des Invalides, octobre 2020© Fondation Napoléon/Rebecca Young

 

En mai 2019, la Fondation Napoléon et le musée de l’Armée ont lancé une souscription pour lever les fonds nécessaires (800 000 euros) au nettoyage et à la restauration de la tombe de Napoléon et des autres monuments napoléoniens, dont ceux dédiés à ses frères Joseph et Jérôme, à l’hôtel national des Invalides.
Grâce à l’immense générosité du public ainsi que celle d’institutions et d’entreprises, il reste désormais un peu moins de 65 000 euros à collecter, alors que les travaux de restauration ont bien avancé.

À la fin du mois d’octobre, quelques jours à peine avant l’annonce d’un nouveau confinement en France, de grands donateurs ont été invités à une visite privée nocturne des travaux menée par la restauratrice de sculptures Claire Brière et par la responsable du département des Beaux-Arts et Patrimoine au musée de l’Armée, Sylvie le Ray-Burimi.
Une grande partie des travaux de restauration consiste à nettoyer les monuments, construits avec différents matériaux (marbre, bronze doré) incrustés de poussière ou ternis au fil des ans. Ce nettoyage a permis plusieurs découvertes, comme la présence de feuilles d’argent sur la tombe du général Duroc. L’éclat rendu aux nombreuses dorures constitue sans doute la partie la plus flagrante de ce renouveau. Les personnages sculptés de la crypte sont en cours de nettoyage, celui de la tombe de Napoléon venant juste d’être achevé.
Cette campagne de restauration n’est cependant pas finie, une nouvelle étape devant être définie pour le sol entourant la tombe de Napoléon, pour l’instant dissimulé par une feuille de protection (voir photos).

La souscription internationale se clôturera le 1er février 2021 : vous pouvez encore contribuer à ce que les monuments napoléoniens soient prêts à temps pour le bicentenaire du 5 mai 2021 !

12 novembre 2020