Exposition « Napoléon à Sainte-Hélène » : dans les coulisses du montage

Exposition « Napoléon à Sainte-Hélène » : dans les coulisses du montage
Uniforme de Napoléon (détail) © Paris, musée de l’Armée/Pascal Segrette

Le 6 avril prochain s’ouvre la grande exposition de printemps du musée de l’Armée : « Napoléon à Sainte-Hélène. La conquête de la mémoire ». À deux mois du début de l’exposition, les préparatifs ont déjà commencé.

Mannequinage de la culotte ©Paris, musée de l’Armée/Pascal Segrette.

Mannequinage de la culotte ©Paris, musée de l’Armée/Pascal Segrette.

 

Vendredi 8 janvier, deux œuvres de la Fondation Napoléon, le gilet et la culotte de Napoléon, ainsi que l’habit de chasseur à cheval de l’Empereur appartenant aux musées de Sens, ont été amenés dans les locaux du musée de l’Armée. L’objectif de la journée était de réaliser un nettoyage léger des textiles, ainsi que leur mannequinage. Cette opération revêt ici un caractère unique. En effet, elle permet à des œuvres de différentes institutions d’être présentées ensemble pour la première fois. Les œuvres ont été laissées dans les mains expertes de la restauratrice textile du musée de l’Armée, Isabelle Grisolia.

 

 

 

 

Vérification de la tension du textile

Vérification de la tension du textile ©Paris, musée de l’Armée/Pascal Segrette.

 

 

Afin de se rapprocher le plus de la réalité, il a tout d’abord fallu façonner le mannequin afin qu’il ait la même taille et corpulence que Napoléon. Puis, les textiles ont été nettoyés, à l’aide d’un aspirateur spécial qui permet de les dépoussiérer efficacement et avec une grande délicatesse. Enfin, les différentes pièces ont été installées sur le mannequin. Après six heures de travail, il est recouvert d’une protection et stocké dans les réserves du musée de l’Armée.

 

 

 

 

 

Le mannequin retourne en réserve jusqu'à l'ouverture de l'exposition ©Paris, musée de l’Armée/Pascal Segrette.

Le mannequin retourne en réserve jusqu’à l’ouverture de l’exposition ©Paris, musée de l’Armée/Pascal Segrette.

 

 

 

Il ne reste plus qu’à patienter quelques semaines, avant de pouvoir admirer dans l’une des toutes premières salles de l’exposition ce montage exceptionnel, qui ne sera pas réitéré de sitôt.

La Fondation Napoléon et les musées de Sens poursuivent leur collaboration en 2016 avec un partenariat pour la restauration du chapeau de Napoléon revêtu à Waterloo ainsi que de son uniforme emporté à Sainte-Hélène, appartenant aux musées de Sens.